Résultats & photos des championnats de ligue motocycliste OCCITANIE - Méditerranée - Conception : Cédric & Joel Terrasson



ANNUAIRE
2020




RESULTATS
MOTOCROSS

 

Jean Marie RIEU
LA SAGA DU MOTOCROSS ENTRE RHONE ET PYRÉNÉES

1972
LES ESPOIRS EN POINTE
 

La commission de moto cross a décidé d'établir 3 classements: Espoirs, 250, 500.

En catégorie Espoirs, le jeune licencié du Corbère MC, Jacques Deit, se promena quinze minutes sur le terrible circuit de Bédarieux.
Il fit de même sur son terrain une semaine plus tard. Il devance Llacer et Salméro.

En catégorie nationale 250, le roi Platon a été déchu de son titre qu'il détenait depuis 3 ans. Une clavicule fracturée en mars et une autre au mois d'août contrarièrent singulièrement sa saison

C'est la révélation de l'année, Guy Mazé, qui est couronné champion ligue 1972. D'une régularité exemplaire il classa sa Maïco dans les trois premières places du classement général à Bassan, Bédarieux, Nissan.

Wolf s'octroie la deuxième place.
Troisième du championnat de France 125, le licencié du MC Nissanais a effectué sa plus belle saison. Hélas, fin octobre, il chuta lourdement à Pernes. Il était relevé avec de multiples fractures qui l'immobiliseront durant de longs mois.

Serge Galinier se classe troisième. L'homme à la Yamaha fit un début de saison époustouflant puis s'essouffla, laissant échapper un titre largement à sa portée.

<<< Jacques Deit meilleur espoir à Corbère (66)

Serge Galinié vainqueur à Bassan (34)
 
Le champion de ligue 250 Guy Mazé à Bédarieux (34)
 
René Navas champion de ligue 500 à Nissan (34)
Autant la catégorie 250 est riche en coureurs de qualité égale, autant la catégorie 500 est d'une pauvreté alarmante. Le jeune René Navas du MC Sommiérois coiffe sur le poteau ses camarades de club Robert Perrier et Daniel Pitarch.

LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ?


CHAMPIONNATS DE FRANCE :

L'année fut riche en championnat de France dans notre ligue avec le 500 Inter à Bédarieux, le 125 Inter à Carcassonne et le Junior à Corbère.

* Bédarieux : Le starting gate ne fonctionnant pas, il fallut trois faux-départ avant que le départ de la 1° manche ne soit donné au drapeau... Porte, Bacou, Mougin (l'actuel président de la FFM) sont les plus rapides. Bacou double Porte mais à un tour de la fin, le sélecteur de la Bultaco se coince et Porte gagne devant Tourte, Mougin. Bacou prendra sa revanche en 2° manche qu'il dominera face à Porte et Queirel.

* CARCASSONNE :
Le circuit de la Cavayère accueillait le 125. Le languedocien J. C. Wolf en profite pour faire étalage de son talent. Au guidon de sa Bultaco, il se classe 2° de la 1° manche derrière Cote et lui rendra la monnaie de la pièce dans la seconde manche. Il remporte ainsi l'épreuve devant Cote et Coutard. Le trialiste effectuait ses premiers tours de roue en moto cross sur Bultaco.

Jean Claude Wolf au CF 125 Inter à Carcassonne (11) - Photo: JM RIEU


* CORBERE :
La coqueluche catalane, Bernard Pascual, n'a pu défendre ses chances dans le championnat de France Junior suite à une clavicule cassée à Salindres.
Le pilote de Saumur, Jean Claude Bontemps, réussit le carton plein en signant deux belles victoires. En première manche, un intérieur magistral en fin de course permet à Péan de sauter Bordet pour la deuxième place. Dans la deuxième manche, Bontemps remontera depuis la quatrième place pour doubler en descente Péan et Bordet.
A noter que le moto club avait construit une herse de départ que les nationaux arrachèrent dès la première course... Les départs furent donnés au drapeau...
Après Bédarieux, Corbère, pas de chance avec les départs en championnat de France !

SOLIDARITÉ
Le moto club de Corbère les Cabanes organisa le 3 décembre un moto cross pour venir en aide à Jean Claude Wolf blessé à Pernes les Fontaines. Malgré une pluie glaciale, le public et les pilotes sont venus en nombre pour cet acte de générosité.


PREMIERE
L'UMA fit découvrir le side-car en ouverture du Championnat de France 125.
Beau spectacle offert par les équipages et surtout les passagers. L'équipage mixte, Adnet (54 ans) et Claire Blaise (45 ans) connut un franc succès (sixième au général)!
Leroux-Lannes étaient les plus forts (vainqueur de deux manches sur trois) mais une crevaison à la roue arrière aura raison du podium.
Ils se classent onzième (11) de la deuxième manche après avoir repris un tour à tous les équipages !!!
La victoire revient à Servillat-Grefferat (2°/1°/2°).




 


L'équipage mixte Adnet-Blaise à Carcassonne (11) >>>

INTER :
Encore une seule épreuve internationale au menu de la saison 72, à Belvèze du Razes (11). Le club n'existe que par la volonté du garagiste du village.
Le président du moto club, le notaire du village, était parti en vacances le jour de l'épreuve ! Les français Combes (premier en première manche et de la finale) et Aymard (premier de la deuxième manche) s'imposent devant de piètres étrangers : Detraid (B) troisième et Lancho (E) quatrième.
L'espagnol Olivencia devant le français Combes à Belveze (11)


REPRISES :

Après trois années d'arrêt, Nissan-lez-Ensérune (34) reprend le 18 juin.
Ce onzième moto cross ne fut pas une réussite au niveau spectateur qui préférèrent le sable fin de Valras à la poussière du Puech-Rouch.

Un bon Perrier fut de rigueur sous une chaleur torride !
Le sommiérois remporte la catégorie 500cc en terminant deuxième de la première et deuxième manche, il gagne la finale devant Schieman.

En 250cc, la victoire revient à Platon devant Galinier et Mazé.

 

 
Werner Schieman à Nissan (34) >>>


A Laure-Minervois (11), on a eu droit, aussi à la canicule. Sous l'impulsion d'André Hébraud, le circuit de Bentoulades muet depuis 1969 a retrouvé une seconde vie.
Les pyrénéens Flourac en 250cc (1er, 4ème, 1er) et Lucas en 500cc (1er, 2ème, 3ème) inscrivent leur nom au palmarès de l'épreuve.

COUPES :
Le moto club Grand Combien (30) ne fait pas les choses à moitié. Il a remis le soir de l'épreuve 25 coupes pour 52 pilotes engagés ! Cela fait une bonne moyenne... Le circuit du Puzols est un véritable calvaire avec sa terre meuble truffée de cailloux. Les pilotes ne furent pas à la fête, ni les mécaniques.
Le local de l'épreuve René Platon s'impose en 250cc devant les catalans Wolf et Pascual. Le provençal Aymard sera le meilleur des 500cc. Ses dauphins seront : Chenevrier et Fabre.

René Platon dans une tempête de poussière à La Grand Combe (30)
 

Motocross en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Edito - Introduction - 1949 - 1952 - 1970 - 1971 - 1972 - 1973 - 1974 - 1975 -1976 - 1977 - 1978 -1979
1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1988 CM - 1989 - 1990 - 1991 - 1991 CM
1992 - 1993 - 1993 TM - 1993 CM - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000

Page d'acceuil du site
joel.terrasson@aliceadsl.fr
www.motolr.com ©2003.2020 - Tous droits réservés
Conception: joel terrasson
MOTOCROSS
en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Jean Marie vous raconte les histoires
et anecdotes du motocross dans la région. J'espère que vous aurez autant
de plaisir que moi à lire ses textes
qui sont agrémentés par les images des cinquantes années qui se sont déroulées jusqu'à l'an 2000

MOTOCROSS
INTERNATIONAUX
LANGUEDOC-ROUSSILLON
La saga des MX Inters
entre Rhône et Pyrénées
par Jean Marie RIEU


Ligue motocycliste
OCCITANIE

Nous contacter

Par courrier :
7 Rue André Citroën,
31130 Balma (Siège)

Maison Régionale des Sports
CS 37093
-
Par téléphone :
05 61 23 87 68 (Siège)

Par mail :
siege@lmoc.fr