Résultats & photos des championnats de ligue motocycliste OCCITANIE - Méditerranée - Conception : Cédric & Joel Terrasson



ANNUAIRE
2020




RESULTATS
MOTOCROSS

 

Jean Marie RIEU
LA SAGA DU MOTOCROSS ENTRE RHONE ET PYRÉNÉES

1988
CHAMPIONNAT DU MONDE 250cc A ROUSSON
Le week-end des 16 et 17 avril 1988 restera un week-end historique dans les annales du moto cross régional. En effet, les premières se bousculèrent pour ce baptême du mondial 250cc :
PREMIER Grand Prix organisé par le MC Salindres-Rousson. Après de nombreuses épreuves comptant pour les divers Championnats de France (solo ou side-car), le moto club rentra dans le club restreint des organisateurs de GP.
Le sérieux, la compétence, le dévouement, la passion des membres du moto club permirent de hisser ce GP de France au sommet de la réussite
 
PREMIER Grand Prix organisé au sein de la ligue Languedoc-Roussillon. Depuis 1949 (date de création de la ligue), la région accueillit plusieurs Grand Prix de trial (Sommières, Goudargues) mais jamais en moto cross. Il est vrai que pour mettre sur pied une telle manifestation, il faut posséder le circuit adéquat et l'infrastructure nécessaire. Peu de clubs (à l'exception de Beaucaire) peuvent prétendre regrouper ces deux conditions.
Carte postale souvenir du GP >>>
Le président de la commission de moto cross M.Mougin et  M. Kervella , président de la FFM en pleine ambiance flamenco... L'année suivante, révolution de palais, Kervella démissionne et Mougin est élu président de la FFM

PREMIERE association entre les commounes de Rousson et Salindres.
La moto peut-être fière d'être à l'rigine de la réunion des noms de Rousson et Salindres sur une même affiche. Après ce mondial, les relations entre les deux mairies ne seront plus comme avant...

PREMIERE aide importante du Conseil Régional à destination du sportmotocycliste. Le moto club a obtenu une subvention de 300000 F.
PREMIER GP 250cc de la saison 88.
Les surprises furent au rendez-vous de cette ouverture. On attendait Herring, Vehkonen, Ryam et on découvrit Whatley, Andréani, Kervella.

PREMIERE fois que le français Yannick Kervella décroche la seconde place dans une manche du mondial 250cc.
S'il n'avait pas loupé le départ de la deuxième manche, le breton pouvait gagner le premier Grand Prix de sa carrière.
Sept français sur dix engagés se qualifièrent pour ce Grand Prix (Vimond C, Kervella, Fura, Biquet, Bernard, Perrin, Trigo).
Après la réussite de ce premier Grand Prix en Languedoc Roussillon, il ne reste plus qu'à attendre le prochain GP sur la piste « Bruno Chaynard », pourquoi pas ?
Un seul souhait qu'une telle affiche nous revienne le plus rapidement possible... Nous avons attendu 39 ans pour vivre ce moment historique ; dans 39 ans, nous serons en ... 2027 !
Si nous pouvions revoir un GP en LR avant la fin du présent millénaire, ce serait aussi une PREMIERE !

 

Le français Kervella à l'arrivée de la première manche savoure au micro sa deuxième place >>>
RESULTAT DU GP :
1) Whatley GB/Suzuki (1°/4°) 2) Van den Berk NL/Yamaha (3/3) 3) Kervella F/Honda (2/7) 4) Andréani I/Honda (NC/1) 5) Smith USA/Suzuki (NC/2) etc.
 
LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ?
QUALIFICATIONS
Dans le groupe A remporté par l'américain Rodney Smith, le français Perrin se classe second et C. Vimond quatrième.
Dans le groupe B, nous assistons à un doublé tricolore avec Fura P qui signe le meilleur chrono et Kervella second.

CHRONO:
Le finlandais Pekka Vehkonen signe le meilleur temps des essais chronométrés : 2'33''28, soit une moyenne de 46,409 km/h. Le français Kervella décroche le deuxième temps à 20/100 du leader.

Première MANCHE
L'anglais Watley mènera les dix-huit tours de la manche. Le français Kervella obtiendra la deuxième place dans les dernières minutes au détriment du hollandais Van deb Berk Fura se classe huitième, Vimond C dixième et Biquet quizième. Sur les trente neuf pilotes au départ, treize pilotes ne franchiront pas la ligne d'arrivée... La plus brève apparition sera effectuée par l'espagnol Colomina qui bouclera un seul tour !
 
L'anglais Watley à l'arrivée de la première manche



Deuxième MANCHE
 
Le hollandais Van den Berk surprend tout le monde au départ tandis que Kervella se loupe complètement et point son casque à la ... dix-septième place.

Au septième tour, l'américain Smith prend la tête pour cinq tours seulement.

L'italien Guiseppe Andréani met tout le monde d'accord. Smith se contentera de la deuxième place devant Van den Berk, Watley.

Le meilleur français sera Kervella, il termine septième. Fura treizième et Vimond C quatorzième, rentrent dans les points.

 
Le hollandais Van den Berk champion du monde 125cc,
favori du mondial 250cc >>>
PRESIDENT DU JURY
Le président du jury international était le tchèque Arnost Zemen. Il débuta sa carrière moto au guidon d'une 150 CZ.
En 1955, il participe pour la première fois aux ISDT. En 13 ans, il récolta 12 médailles d'or et une d'argent. Parallèlement, il court en moto cross. Co-équipier de Cizek, Ron, Soucek, il termine huitième du Grand Prix de France à Pernes en 1959. En 1967, il arrête la compétition et travaille au côté de Zdenek Polanka à la mise au point des CZ cross et tout-terrain. En 1969, il est chargé de clientèle pour la France et ses compétences sont mises au service de Jacques Vernier qui remportera cette année là le titre de champion de France Inter.
Homme courtois, compétent, parlant couramment le français, il félicita le moto club de Salindres-Rousson pour le sérieux de l'organisation et la chaleur de l'accueil.

INFORMATIQUE
Lors des séries qualificatives, le nom du pilote suédois Leif Niklasson figurait sur l'écran de contrôle. En réalité, il n'était pas présent, son numéro avait été donné à l'italien Michele Monti. L'informatique s'est bien mais l'ordinateur n'affiche que ce qu'on lui rentre !!! Le samedi après midi, la pluie perturba les installations électriques. Les infos sur le moniteur furent furtives. Heureusement que le lendemain, tout rentra dans l'ordre.

SOUVENIRS
La cave des arènes a soutiré dans des bouteilles décorées une cuvée spéciale « Championnat du monde ».
Un autre souvenir original proposé aux spectateurs : la carte postale avec le tampon spécial « Championnat du monde ».

RADIO
Seule, une radio hollandaise effectua des commentaires en direct. Le journaliste fut étonné de constater à son arrivée que la ligne téléphonique était prête et que deux techniciens des télécoms étaient à sa disposition !

Motocross en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Edito - Introduction - 1949 - 1952 - 1970 - 1971 - 1972 - 1973 - 1974 - 1975 -1976 - 1977 - 1978 -1979
1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1988 CM - 1989 - 1990 - 1991 - 1991 CM
1992 - 1993 - 1993 TM - 1993 CM - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000

Page d'acceuil du site
joel.terrasson@aliceadsl.fr
www.motolr.com ©2003.2020 - Tous droits réservés
Conception: joel terrasson
MOTOCROSS
en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Jean Marie vous raconte les histoires
et anecdotes du motocross dans la région. J'espère que vous aurez autant
de plaisir que moi à lire ses textes
qui sont agrémentés par les images des cinquantes années qui se sont déroulées jusqu'à l'an 2000

MOTOCROSS
INTERNATIONAUX
LANGUEDOC-ROUSSILLON
La saga des MX Inters
entre Rhône et Pyrénées
par Jean Marie RIEU


Ligue motocycliste
OCCITANIE

Nous contacter

Par courrier :
7 Rue André Citroën,
31130 Balma (Siège)

Maison Régionale des Sports
CS 37093
-
Par téléphone :
05 61 23 87 68 (Siège)

Par mail :
siege@lmoc.fr