Résultats & photos des championnats de ligue motocycliste OCCITANIE - Méditerranée - Conception : Cédric & Joel Terrasson



ANNUAIRE
2020




RESULTATS
MOTOCROSS

 

Jean Marie RIEU
LA SAGA DU MOTOCROSS ENTRE RHONE ET PYRÉNÉES

1986
UNE SAISON HONNETE
La saison 86 fut honnête au niveau des résultats avec un titre de champion de France (Perrier 125 inter), une troisième place en trophée de France 4-T (Pascual), une seconde place dans le trophée de France (Ortiz B) et dans la coupe des Provinces 250/500 (Ortiz B, Mérenda, Viguier, Gouzy).
Si le nombre de licenciés demeure élevé (352), pour la première fois, le nombre d'épreuves est en diminution.
Une cascade d'annulations en fin de saison et l'interdiction par la préfecture du Gard des courses en 80cc contrarièrent la fin du championnat.
Belves : Bayle C et Perrier jouent le titre en CF 125 Inter


Championnat 80cc
Deux pilotes dominèrent le championnat ligue 80cc : P. Jacquemard et Gayraud. Lopez troisième avait bien débuté le championnat mais il accusa un passage à vide dès le milieu de la saison qui l'écarta de la bagarre pour la victoire.
Champion minime 85, Patrice Jacquemard continue son ascension avec sept victoires partielles. Stéphane Gayraud deuxième progresse.
Un pilotage sûr lui permet d'être efficace et gagne 4 manches. A. Jacquemard, très régulier, obtient la quatrième place devant le minime Lacan : cinquième !

Alairac : les cadets Jacquemard P, Gayraud, Lopez, Ferrandez, Laur

 


Championnat 125cc

Jamais, on aurait parié en début d'année que le Saint-Thibéryen Robert Bonnet dominerait de la sorte la catégorie 125cc : 73 pts d'avance, sept manches gagnées sur douze disputées, le plus mauvais résultat une cinquième place... à Poussan.

Le salindrois Jimenez deuxième, n'a pas insisté outre mesure, contrarié par une blessure contractée lors d'un SX.

La dernière place du podium fut disputée entre Assié E. troisième et Garcia quatrième. Le métier d'Eric paiera sur la fougue du jeune audois.

<<< Nimes: départ et sauts....

 

Regional
Trois épreuves servirent de base pour ce championnat.
De tous les participants, Espinadel (premier) fut le plus spectaculaire. Sa remontée à Saint-Victor depuis la dernière place restera longtemps gravée dans les mémoires. Malhautier deuxième remporta comme le vainqueur quatre manches, en points bruts, il est le plus fort, mais en points nets, il perd le titre d'un point !
Lacroix troisième, Asencio quatrième et Valente cinquième complètent le tableau d'honneur.

 
Uzès Régional : Malhautier, Espinadel, Asencio >>>
Championnat 250/500cc
 
Patrick Viguier deuxième, le sage du 250/500cc , jouera la régularité, quatre manches sur onze gagnées, mais une crevaison à Saint-Thibéry lui sera fatale et doit laisser pour trois points le titre au sétois Mérenda premier.
Avec trois manches gagnées, Sylvain tira l'avantage d'un marquage très serré entre Viguier et la famille Ortiz.
Bruno troisième paya son absence dans les dernières épreuves du championnat. Son frère Joël décroche la cinquième place derrière Corbalan.
Le champion sortant ne put se consacrer complètement au championnat. L'ouverture d'un magasin à Perpignan, la naissance d'une petite fille sont venues perturber la saison du catalan.
La révélation du championnat est l'uzetien Debard : sixième.

Bram : open avec Mérenda, Viguier, Ortiz B
 
LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVIEZ-VOUS ?


SIBERIEN :

Quel froid sur la piste St-Roman à Beaucaire !

Perché sur le toit d'un car, le mistral me fouettait le visage, me paralysait les mains, m'empêchait de tenir les feuilles, un vrai calvaire !

Après la construction d'une passerelle, d'un secrétariat et d'une salle de réception, vivement que le moto club pense au speaker...


INTERS...

Beaucaire
Pour la première fois, le champion belge Malherbe inscrit son nom au palmarès du moto cross de Beaucaire. Il devance les français Vimond et Kervella.

 

 

 

 
Beaucaire >>>
le célèbre toit du car de chronométrage


Saint-Thibéry
Le sommiérois Perrier Patrick met fin à dix années de suprématie étrangère. Il bat le suédois Niklasson et le finlandais Vehkonen Ismo. Pour la première fois, un champion du monde en titre prend le départ d'un MX à St Thibéry : Pekka Vehkonen. Il ne sera pas transcendant : huitième.

Saint-Thibery : le finlandais Ismo Vehkonen (2) devance le chinois Wang Hu (29), le danois Svendsen (4), le belge Lejeune (6), l'allemand Dugmore (8)

Alairac
Le finlandais Ljunquist remporte l'inter d'Alairac sans gagner une manche.
 
Les victoires partielles sont françaises avec Perrier première, Gervaise deuxième et troisième, Fouchet quatrième.
Salindres-Rousson

Jobé est-il trop fort ou ses adversaires fatigués ?
Il domina comme l'an dernier l'inter de Rousson. Il devance l'anglais Andrews, l'américain Manning.

Reportage photos : Joel TERRASSON
 


CHARGEURS
La boue contraint le MC Salindrois à annuler les qualifications du championnat de France de side-cars.
Il fallut faire appel à des chargeurs pour retirer avec leur godet les attelages plantés dans la boue!

FUTUR CHAMPION
Les courses 80cc donnent l'occasion au public languedocien d'admirer un jeune provençal de 12 ans : F. Bolley.
Auteur de remontées dantesques à Sommières (troisième), il gagne à Beauvoisin devant P. Jacquemard et Lacan.

 


ALLEZ LES PETITS !
Les mini-verts ont fait étape à Saint Victor-la-Coste (30). En 60cc, Mickaël Pichon se montra intraitable... Déjà !

GAFFES
Le délégué du critérium n'était pas dans un bon jour !
Il annonce Malhautier vainqueur.
Après vérifications, il perd le podium d'un point au profit d Espinadel...
Il annonce Asencio 3°, en réalité c est Lacroix. Il y a des jours où il vaudrait mieux rester couché !

 

2ème SX DE CANET EN ROUSSILLON 
Après une année sabbatique, Philippe Coll et Christian Parayre décidèrent de remettre le supercross à l'ordre du jour dans la station de Canet en Roussillon. Le nombreux public vibra aux exploits des pilotes présents notamment pour Yves Gervaise (auteur de remontées mémorables), du grand Laurent Pidoux qui n'hésita pas à enfourcher un 4-T HVA, sans oublier les catalans Pérez et Bizouard qui se payèrent à l'applaudimètre un beau succès. Pas spectaculaire, mais efficace à l'extrême, Philippe Branlé s'adjugea les deux soirées. Le malchanceux fut Gervaise : chutes la 1° soirée (2°) et casse la seconde. Il participa à la finale avec une Honda prêtée par J. Ortiz. Il se classera 11°.

Canet Plage (66) : Pérez, Branlé, Biquet; Auquier, Gervaise
 
Les organisateurs Coll et Parayre sablent ou sabrent le champagne !!!

Motocross en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Edito - Introduction - 1949 - 1952 - 1970 - 1971 - 1972 - 1973 - 1974 - 1975 -1976 - 1977 - 1978 -1979
1980 - 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1988 CM - 1989 - 1990 - 1991 - 1991 CM
1992 - 1993 - 1993 TM - 1993 CM - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000

Page d'acceuil du site
joel.terrasson@aliceadsl.fr
www.motolr.com ©2003.2020 - Tous droits réservés
Conception: joel terrasson
MOTOCROSS
en Languedoc Roussillon
50 ans d'histoire
Jean Marie vous raconte les histoires
et anecdotes du motocross dans la région. J'espère que vous aurez autant
de plaisir que moi à lire ses textes
qui sont agrémentés par les images des cinquantes années qui se sont déroulées jusqu'à l'an 2000

MOTOCROSS
INTERNATIONAUX
LANGUEDOC-ROUSSILLON
La saga des MX Inters
entre Rhône et Pyrénées
par Jean Marie RIEU


Ligue motocycliste
OCCITANIE

Nous contacter

Par courrier :
7 Rue André Citroën,
31130 Balma (Siège)

Maison Régionale des Sports
CS 37093
-
Par téléphone :
05 61 23 87 68 (Siège)

Par mail :
siege@lmoc.fr