Résultats & photos des championnats de ligue motocycliste Occitanie - Conception : Cédric & Joel Terrasson




ANNUAIRE
2018

RESULTATS
MOTOCROSS

 

MOTOCROSS INTERNATIONAUX EN LANGUEDOC - ROUSSILLON
La saga des MX Inters entre Rhone et Pyrénées.......par Jean Marie RIEU
1977
SAINT-THIBERY (34)
LE VENT DU NORD SOUFFLA DANS LA CARRIERE
DU ST PEYRE
Le lundi de Pâques n'avait rien à envier au dimanche où il neigeait à Trie su Baïse (65)… Certes, il ne neigeait pas à st Thibéry, mais les rafales de vent du Nord rafraichissaient la température à un point qu'il était utile de relire le calendrier pour se convaincre que nous étions bien au mois d'avril ! La présentation des pilotes fut soignée. Au rythme de l'Eurovision, les pilotes défilèrent à pied derrière leur drapeau, accompagnés par les jeunes de l'école de foot locale.
LISTE DES ENGAGES

ESPAGNE
GRIS Montesa
RIBO Montesa
CROS Bultaco

DANEMARK
SJOHOLM Bultaco

FINLANDE
PIKKARAINEN Ktm
PERALA Yamaha

ITALIE
BENSO Stefano CZ

USA
MOATES Ossa

NORVEGE
FUNDERUD Suzuki
SANDBOE HVA

ALLEMAGNE
KOBELE Maico
SCHUTZ Maico

FRANCE
BONIFACE R HVA - BRUNO KTM - COMBES CZ
FANTINO Maico - GOMEZ Ossa - OULIE HVA
RIQUELME KTM - MOGNO Portal - TRIAY KTM
DUBON Maico - FISHER M KTM - FISHER P Montesa
MAZE Maico - PASCAL Maico - PASCUAL Bultaco - OLLIER Maico

Couverture du programme
Présentation : l'allemand Schutz, le danois Sjoholm, les espagnols Ribo, Cros, Gris

CIRCUIT
Le circuit du St Peyre offrait cette année un nouveau visage.
Profitant de la construction de la voie express (Pèzenas-A9), le MC St Thibéryen a construit un virage relevé avant la ligne de départ. Une grille de départ vit le jour. Durant l'hiver, Joachim Gonzales « bichonna » sa grille et fut ravi de constater toute la journée que les départs se déroulèrent sans bavure !
Enfin, une tribune de presse permit aux journalistes de travailler dans d'excellentes conditions.

COURSES
Ce vent du Nord, fort désagréable pour les spectateurs, se transforma en un véritable délice lorsque le petit chtimi, JJ Bruno, fit lui aussi souffler sa tornade nordiste.
Départ de la première manche

Première manche :
On attendait l'allemand Kobele au premier virage, meilleur temps aux essais chronométrés, et, on vit virer en-tête le jeune français Bruno amenant dans son sillage l'américain Moates, les allemands Schutz, Kobele, le français Boniface et le norvégien Fundérud.
Bruno accentue son avance au fil des tours tandis que Kobele revient sur Moates.
Au cinquième tour, Kobele double l'américain et se lance à la poursuite du français.
Le licencié du MC du Nord de la France ne baisse pas les bras.
Il impose un rythme très élevé qui oblige Kobele à se défoncer.
Intouchable, Jean Jacques Bruno franchit la ligne d'arrivée en vainqueur incontesté.
Kobele, amer, termine second devant Boniface, Schutz, Moates, Mazé.

L'américain Moates (sans le casque) à côté de Carlquist

Deuxième manche :
L'allemand Kobele, piqué au vif après la 1° manche, a décidé de frapper fort dès le départ de cette deuxième manche. Dès la grille tombée, il file suivi des français Bruno, Ollier, de l'allemand Schutz, de l'américain Moatès, du norvégien Fundérud. Deux bagarres se dessinent dès les premières minutes :
•  Une, pour la première place entre Kobele et Bruno,
•  L'autre pour latroisième place entre Moatès et Ollier.
Les spectateurs n'ont d'yeux et de voix que pour Bruno qui harcèle sans relâche Fritz Kobele.

Moates au pain de sucre >>>

Au dixième tour, la falaise est en délire lorsque passent sur la ligne de départ, au coude à coude, à gauche Kobele, à droite, Bruno.
Le virage, suivant le tremplin, tranche en faveur du français qui l'aborde à la corde tandis que l'allemand, à l'extérieur, doit lâcher prise !
Bruno part pour sa deuxième victoire de la journée.
Le public se remet à peine de ce moment d'anthologie que la deuxième bagarre entre Moates et Ollier touche à son paroxysme.
Dans le dernier tour, juste avant le trou de bombe, l'américain réalise un saut démentiel qui lui permet de voler littéralement au dessus du français et lui offre la troisième place !
Ollier se classe quatrième et devance l'allemand Schutz, le français Combes, l'espagnol Cros, le français Fisher M.

Troisième manche :
Surprise au départ de la finale, Bruno, vainqueur des deux manches précédentes, ne passent que… 11° ! Son rival pour la victoire finale, Kobele, est au commandement suivi de Combes, Moates, Schutz, etc.
Pour l'instant assuré de la victoire finale, Kobele caracole en tête. Bruno ne s'avoue pas pour autant vaincu. La tornade nordiste souffle sur le St Peyre. A chacun de ses dépassements, une ovation s'élève des entrailles de la carrière. 11° au premier tour, 9° au deuxième, 7° au troisième, 6° au quatrième, 5° au cinquième, la remontée vertigineuse du français est freinée par Schutz au tour suivant, ce dernier jouant la course d'équipe avec Kobele. Trois tours après, Kobele ne passe plus : boîte de vitesses HS ! Cet arrêt redonne l'espoir d'une victoire finale française. Combes s'installe au commandement et maîtrise la fougue de Moates. Au 9° tour, Bruno double Schutz et se retrouve 3°. Hélas, au 12° tour, Bruno chute dans un virage, repart 4° derrière Schutz. Cette place lui suffit pour monter sur la plus haute marche du podium. L'arrivée se fera dans cet ordre. Derrière le quatuor, arrivent Ollier, Pikkarainen, Cros, Fisher M, Mazé. Comme Schmitz en 1976, Jean Jacques Bruno réussit le doublé pascal : Trie/Baïse- St Thibéry.

CLASSEMENT :

1)Bruno (F-KTM)
1/1/4

2) Moates (USA-OSSA) 5/3/2

3) Schutz (D-Maïco)
4/5/3

4) Ollier (F-Maïco)
9/4/5

5) Cros (E-Bultaco)
10/7/7

Podium de g à d : Bruno, Moates (avec le chapeau), Schutz. Avec le blouson jaune : Deit qui traduisait les interventions en allemand.
UN AMERICAIN AU ST PEYRE :

Le public
Saint Thibéryen adopta un américain :
Marty Moates.

Des américains, on en voit fleurir sur les affiches mais le jour de la course, ils se transforment en homme invisible !
M. Regourd, manager de l'IMP, m'avait avisé, trois jours avant la course, de la possibilité d'aligner l'américain Moates, pilote officiel OSSA.
Troisième au championnat US l'an dernier derrière Hannah et Pommeroy, il a commencé la saison 1977 par une splendide troisième place au célèbre moto cross de Daytona.
Ce résultat ne me fit pas hésiter un seul instant, en priant qu'il soit bien présent !!!
Mon souci s'estompa lorsque je constatais sa présence la veille à Trie sur Baïse et je poussais un cri de soulagement en voyant arriver le camion « Compétition OSSA », le lundi au parc à coureurs héraultais.




Motos de l'année 1976
KTM
Suzuki
Husqvarna
Maico
Kawasaki
Ossa
Honda
Montesa
Bultaco
Yamaha
MOTOCROSS INTERNATIONAUX LANGUEDOC-ROUSSILLON
La saga des MX Inters
entre Rhône et Pyrénées
par Jean Marie RIEU





Motocross
50 ans d'histoire...
en Languedoc Roussillon
Jean Marie vous raconte les histoires et anecdotes du motocross dans la région. J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à lire les textes qui sont agrémentés par les images des cinquantes années qui se sont déroulées jusqu'à l'an 2000


Ligue motocycliste
OCCITANIE

Nous contacter

Par courrier :
7 Rue André Citroën,
31130 Balma (Siège)

Maison Régionale des Sports 
CS 37093
1039 avenue Georges Méliès
34967 Montpellier Cedex 2 (Antenne)

Par téléphone :
05 61 23 87 68 (Siège)
04 67 82 16 83 (Antenne)

Par mail :
siege@lmoc.fr